Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Des réfugiés congolais périssent en tentant de se rendre en Ouganda - Hcr

Imprimer PDF

Genève, Suisse, 13  février (Infosplusgabon) -  L'agence des Nations unies pour les réfugiés, Hcr, a exprimé, mardi, sa tristesse après avoir appris que quatre réfugiés congolais se sont noyés en tentant de rejoindre l'Ouganda après que leur embarcation a chaviré sur le Lac Albert.

 

Le porte-parole du Hcr, Babar Baloch, a averti, dans un communiqué de presse à Genève, que d'autres vies pourraient être perdues dans les traversées périlleuses du lac, alors qu'un nombre croissant de réfugiés tentent d'échapper aux violences et conflits inter-communautaires à travers les régions de l'Est de la République démocratique du Congo (Rdc).

 

La semaine dernière, plus de 22.000 Congolais ont traversé le Lac Albert pour rejoindre l'Ouganda, ce qui porte le nombre total d'arrivants congolais dans ce pays à environ 34.000 depuis le début de l'année. Ces réfugiés empruntent des petites embarcations ou des pirogues de pêche qui prennent à leur bord plus de 250 personnes pour un voyage de dix heures.

 

Surchargée de bagage et de filets de pêche, la petite embarcation, qui transportait les quatre réfugiés qui se sont noyés le 11 février, a navigué pendant près de deux jours avant d'être renversé par de grosses vagues. Le personnel du Hcr signale plusieurs autres incidents de pirogues qui ont sont partis à la dérive suite à des pannes de moteur ou faute de carburant, ce qui a nécessité des opérations de secours de la part des autorités ougandaises.

 

M. Baloch a annoncé qu'entre-temps, le 07 février, les partenaires du Hcr ont enregistré deux morts supplémentaires sur les rives du Lac Albert, où des milliers de personnes attendent de trouver des places sur les embarcations.

 

Tandis que les attaques se poursuivaient ce week-end contre les villages de la province d'Ituri en Rdc, le Hcr a appelé à la facilitation de l'accès des travailleurs humanitaires dans cette région pour faire face aux énormes besoins de protection et d'assistance des populations.

 

M. Baloch a déclaré que les réfugiés, qui arrivent en Ouganda, parlent d'attaques croissantes contre les populations civiles, ainsi que de massacres et de destruction de biens privés. Le personnel du Hcr a également été informé que des civils ont été tués à coups de haches et avec des flèches.

 

Il a révélé que la semaine dernière un vieil homme est mort d'épuisement à son arrivée en Ouganda et qu'un nouveau-né n'a pas survécu aux complications de sa naissance. En plus du port de Sebagoro, un petit village de pêcheurs sur la rive nord du Lac Albert, des réfugiés sont arrivés par centaines à Canara, un nouveau site d'accueil au sud du Lac Albert.

 

Le Hcr travaille avec les autorités ougandaises à l'enregistrement et à l'installation des nouveaux arrivants dans les camps à l'intérieur des terres. Cependant, il faut davantage de soutien face à la demande. L'une des principales priorités est la préparation de nouveaux sites d'accueil avec les interventions psycho-sociales pour aider les réfugier à surmonter leurs traumatismes.

 

D'après M. Baloch, les traversées du Lac Tanganyika vers le Burundi et la Tanzanie ont beaucoup diminué la semaine dernière, passant à 8.000 et 12.000 respectivement.

 

Les avancées de l'armée sur les groupes armés en Rdc ainsi que la baisse de la disponibilité des pirogues peuvent avoir contribué à la diminution des nouvelles arrivées. Cependant, le Hcr craint un nouvel afflux de réfugiés étant donné la nature imprévisible et explosive du conflit.

 

L'année dernière, d'après le Hcr, 12.000 citoyens congolais ont fuit vers les pays voisins rejoignant 51.000 autres qui étaient déjà exilés.

 

L'afflux de réfugiés de la Rd Congo vers les pays voisins devant augmenter en 2018, le Hcr demande aux donateurs de renforcer leur soutien. Sur les 368,7 millions de dollars demandés par le Hcr pour la situation des réfugiés de la Rdc, seulement 1 pour cent de ces fonds ont été débloqués jusqu'ici.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/KLJ/GABON 2018

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1919 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Retrouvez  tous les  jours vos  informations en  français  en Anglais et en Portugais   sur  www.Infosplusgabon.com